Les Mystères de Caen

Rendez-vous à l’office du tourisme de Caen pour commencer votre quête et marcher sur les traces du grand Guillaume le conquérant...
Étape 1 > L'Hôtel d'Escoville

L

Chevaliers, notre quête commence ici ! Voici l’un des plus typiques hôtels particuliers du XVIème siècle ! La cour intérieure rend hommage à la riche ornementation inspirée par l’influence italienne du début de la renaissance. Vous pourrez également y admirer deux tubalcaïens, personnages bibliques censés avoir inventé la force.

 
Étape 2 > L'Église Saint Pierre

L

Nous-y voilà ! Dans cette fameuse église Saint Pierre qui date du VIIeme siècle. Considérée à l’époque comme la plus importante et la plus riche de la cité, elle présente toute l'évolution de l'architecture gothique normande. L’église est célèbre pour son clocher considéré comme le modèle des clochers normands gothiques et surtout son chevet renaissance, véritable joyau.

 
Étape 3 > La Tour Leroy

L

La Tour Leroy fut construite à la fin du XIVeme siècle pour défendre l'entrée du port médiéval et reste un des principaux vestiges des fortifications de la ville. Dressée fièrement au pied du château, elle rappelle également que Caen a été une importante ville d’eau.

 
Étape 4 > Bourg l'Abbesse

L

Proche du port, ce faubourg populaire portait avant la Révolution le nom de "Bourg l'Abbesse". Artisans aisés, pauvres carriers et dentellières cohabitaient dans ces maisons de la rue Haute. Charlotte de Corday d'Armont, connue pour le meurtre de Marat, y passa une partie de son enfance.

 
Étape 5 > L'Abbaye-aux-Dames

L

Fondée par ma douce en guise de pénitence pour m’avoir épousé, moi son lointain cousin, l’Abbaye-aux-Dames abrite dès l’origine des religieuses bénédictines. À leur tête était désignée une abbesse, le plus souvent issue des plus nobles familles de Normandie. Les bâtiments monastiques ont été achetés en 1983 par le Conseil Régional de Basse-Normandie et abritent désormais les services de la Région.

 
Étape 6 > Église Saint Gilles

L

Ce premier édifice chrétien est un bâtiment de 8 mètres de large sur au moins 20 mètres de longueur. La base des murs est en pierres brutes maçonnées et la toiture était sans doute en chaume. Le premier texte qui mentionne cette église est écrit entre 1066 et 1082.

 
Étape 7 > Église Saint Sépulcre

L

À son retour d'un pèlerinage en terre Sainte, Guillaume Acarin, citoyen de Caen, fit élever en 1219 une église pour y déposer un morceau de la Vraie Croix. L’église fut pillée en 1346 puis en 1417 par les Anglais lors de la guerre de Cent Ans et la collégiale fut abattue en août 1562 sur ordres d’Henri de La Tour d’Auvergne, Duc de Bouillon et gouverneur de Normandie.

 
Étape 8 > Le quartier du Vaugueux

L

Le nom du Vaugueux désigne à la fois une rue et un quartier, le tout bien caché aux pieds du château. Mentionnée pour la première fois en 1210, la rue du Vaugueux a donné son nom au faubourg bâti au pied de la collégiale du Saint-Sépulcre. Ce quartier populaire entre Château et port, avait autrefois mauvaise réputation. De par son emplacement, le Vaugueux a toujours été un carrefour stratégique. Avant de vous rendre à la prochaine étape, prenez le temps d’admirer les grandes arcades des bâtisses de la rue froide, devenue à partir du XVe siècle la rue des imprimeurs

 
Étape 9 > Rue Froide

L

Étroite et sinueuse, cette rue du vieux Caen a gardé son aura moyenâgeuse. Son nom de “rue froide“ provient d’ailleurs du fait que le soleil y pénètre très difficilement et a donc du mal à réchauffer son atmosphère sombre et humide. Les façades des maisons de la rue froide qui paraissent exigües s’ouvrent toutes sur un couloir menant à une cour intérieure. Les pièces s’articulent alors autour de cette cour pour s’étendre dans les bâtiments.

 
Étape 10 > La Place Saint Sauveur

L

C’est à cet emplacement même qu’avait lieu le marché chaque lundi et vendredi ainsi que d’autres événements, telles les foires. Pourtant, cette place ne fut pas toujours un lieu de convivialité car elle fut durant très longtemps dédiée aux exécutions capitales et publiques.

 
Étape 11 > L'Abbaye-aux-Hommes

L

Fondée en 1063 sur mes ordres et dédiée à saint Etienne, l’Abbaye-aux-Hommes était habitée par des moines bénédictins qui passaient leur vie à prier et à étudier. Elle accueillait aussi les pèlerins qui faisaient route vers le Mont-Saint-Michel. Devenue lycée en 1804, l'abbaye servit de refuge à la population pendant la bataille de Caen en 1944 et abrite aujourd'hui l'Hôtel de Ville.

 
Étape 12 > Maisons à pans de bois

L

En venant ici, vous avez sûrement aperçu deux jolies maisons aux pans de bois de la rue Saint-Pierre dont les ornementations mêlent décors flamboyants et renaissance. Construites au début du XVIeme siècle, ces deux maisons dénotent avec la traditionnelle pierre qui habille la plupart des maisons de Caen.

 
Étape 13 > Le Château de Caen

Voir sur la carte

Nous voici arrivés au terme de notre aventure braves gens !

Pour ce qui est du Château de Caen, il fut créé au Moyen-Âge à ma demande vers 1060, puis connut par la suite de nombreux aménagements. Situé sur un éperon rocheux, il domine une vallée marécageuse où coulent l’Orne et ses affluents.

Avec 5,5 hectares, c’est l’un des plus grands châteaux d’Europe. La quasi-totalité des constructions et vestiges du château fait l'objet d'un classement au titre des monuments historiques depuis 1997.

Le parcours

 
 

Pratique

Retrouvez les énigmes historiques géolocalisées sur votre smartphone !

Manger à proximité

Dormir à proximité

A voir aussi...

Ok

Géolocalisation

Hier | Aujourd'hui

Découvrez l'histoire normande

Des deux cotés de la manche, les Normands, avant et après Guillaume, ont marqué leur époque et les paysages. Norman Connections vous propose, pour l'instant en anglais, de parcourir l'univers des normands, de la Tour de Londres à Château de Caen.

>> Accédez à Norman Connections

Images

La fabuleuse épopée sur Flickr

Toutes les news, les bons plans

>> Inscription à la newsletter

 
 
© Comité Départemental du Tourisme du Calvados 2011
Mentions légales | Nous contacter | Plan du site

Fonds Européen de Développement Régional
L'Union Européenne investit dans votre avenir

Ce site a été réalisé avec le concours financier du Conseil Général du Calvados - www.calvados.fr