Château Ducal

1060

Guillaume de Normandie installe à Caen une nouvelle base de son pouvoir.

Historique

Le Château de Caen est édifié par Guillaume de Normandie vers 1060, entre sa victoire sur les barons rebelles (au Val-ès-Dunes, 1047), ses succès contre les menaces extérieures (à Varaville, en 1057), et peu avant la conquête de l’Angleterre (1066).
Le duc, vainqueur incontesté, a besoin d’une seconde capitale pour faire contrepoids à Rouen et s’affirmer en Normandie occidentale.
Il choisit à Caen, l’éperon rocheux qui domine la vallée de l’Orne et contrôle les voies de passage. Là sera sa forteresse, rapidement ceinte de murs de pierres sur une vaste emprise de cinq hectares. Elle domine le bourg fondé par Richard II, son aïeul. Là est le palais, où le duc tient sa cour et dont les vestiges du 11ème siècle ont été exhumés par les fouilles archéologiques.
Le château, complété des deux abbayes où Guillaume et Mathilde choisissent d’élire sépulture, fait de Caen une véritable fondation dynastique.
La forteresse sera embellie par la Salle de l’Echiquier, et renforcée par le grand donjon typique du style anglo-normand, édifiés par Henri Ier, fils et successeur de Guillaume à la couronne d’Angleterre et au duché de Normandie.

Guillaume Le Conquérant et le château de Caen

Vers 1060, Guillaume Le Conquérant fonde le château de Caen. La ville n’est alors qu’un petit bourg, mais ce n’est pas tant pour contrôler celui-ci, que pour asseoir son pouvoir sur les barons du Cotentin que le duc fait bâtir ce château. En effet, ceux-ci sont difficiles à contrôler, et le château de Falaise est trop éloigné de cette région pour que Guillaume puisse les maîtriser en cas de rébellion.
Contrairement aux édifices de l’époque, le château de Caen ressemble moins à une forteresse militaire imprenable qu’à une résidence royale. En effet, bien qu’il soit placé sur un monticule rocheux, le châteaux est surplombé par les coteaux, là où se trouve désormais l’Université de Caen. Quand aux villageois, ils s’amassassent petit à petit en bas du château et s’y installent, s’incorporant petit à petit autour de l’Eglise Saint Georges, devenue aujourd’hui la billetterie du Musée de Normandie. Peu à peu, cette portion sera incorporée dans l’enceinte du château, lui donnant la superficie qu’on lui connait actuellement.
Une multitude d’appartements privés y sont créés afin d’accueillir les personnalités politiques de l’époque. Une grande salle d’apparat où sont célébrés les banquets est également crée.
Plus tard, le fils de Guillaume Le Conquérant, Henri Ier Beauclerc, fera construire le donjon, et agrandira la Salle de l’Echiquier, devenue alors trop petite pour y accueillir les personnalités importantes.
En 1170, les services administratifs et fiscaux sont implantés au château de Caen, ce qui montre l’importance de la structure à l’époque.

Un château d’apparat

Les grandes figures du Moyen-âge seront nombreuses à se presser aux portes du Château de Caen. A Noël 1182, Richard Cœur de Lion et Jean sans Terre, les descendants de Guillaume Le Conquérant, décident d’organiser une incroyable réception. Pour être certains de la présence de tous les barons Normands, ils interdisent toute autre célébration dans la région.
Plus de 1 000 chevaliers sont conviés à célébrer Noël au château de Caen, cette année là. Le plus célèbre troubadour de l’époque, Bertrand de Born, est engagé pour divertir les invités.
Richard Cœur de Lion et Jean sans Terre souhaitent en effet que cette fastueuse cérémonie résonne jusqu’aux oreilles du roi de France Philippe II, contre lequel ils sont en guerre, et à qui ils veulent démontrer le prestige, la supériorité et l’importance de leur cour sur la sienne.
Mais après la mort de Richard, le rayonnement du château de Caen s’amoindrit, les anglais y prêtent moins d’intérêt, et Jean sans Terre finit par transformer le château de Caen en prison.

Le Château de Caen à l'extérieur des remparts
Salle de l'Echiquier à l'intérieur des remparts du Château de Caen
Château Ducal
4.87 (278 votes)

Infos pratiques

Château de Caen
14000 CAEN

Tél : 02 31 30 47 90

mdn@caen.fr

Voir le site web

En savoir plus

 

Heures d'ouverture et tarifs :

Ouvert du 01/01/2017 au 31/12/2017
Accès libre toute l'année.

Géolocalisation

Découvrir en images