Tapisserie de Bayeux

1066

Quand les normands débarquèrent en Angleterre...

Historique

Sur soixante-dix mètres de long, la conquête de l’Angleterre par Guillaume duc de Normandie vous est contée. Plus qu’un simple récit imagé de cet événement, cette broderie de laine est une œuvre de propagande qui met en valeur Guillaume et son demi-frère Odon, évêque de Bayeux.
Guillaume, désigné comme successeur par son cousin Edouard, le roi d’Angleterre, ne peut laisser Harold, son rival, s’emparer du Royaume. Il fait alors embarquer armée et chevaux sur des centaines de navires et traverse la Manche.
Cependant l’histoire illustrée par la Tapisserie conserve une part de mystère : pourquoi Edouard, le vieux roi d’Angleterre envoie-t-il Harold, Earl du Wessex prétendant au trône, rencontrer Guillaume ? Harold prête-t-il serment de son plein gré ? Au service de quel personnage se place le nain Turold ?

La Tapisserie de Bayeux ou Tapisserie de la reine Mathilde

La Tapisserie de Bayeux est également appelée Tapisserie de la reine Mathilde. En effet, si aucune preuve n’indique la provenance de cette broderie, la légende veut que ce soit la reine Mathilde et ses dames de compagnie qui aient réalisé cet ouvrage.
Néanmoins, des recherches plus récentes, menées par des historiens spécialistes de la période médiévale à l’Université de Caen, démontrent que la tapisserie de Bayeux aurait plutôt été réalisée dans le Kent, en Angleterre, immédiatement après la bataille.
Pour d’autres, elle a été brodée à l’abbaye de St-Florent-de-Saumur, qui comportait alors l’un des ateliers textiles les plus perfectionnés de l’époque.

La première BD de l’Histoire ?

La Tapisserie de Bayeux aurait été commanditée par Odon de Bayeux (l’Evêque de Bayeux de 1049 à 1097 et demi-frère de Guillaume Le Conquérant), pour orner la nef de la Cathédrale de Bayeux qui fut achevée en 1077.
La réalisation d’un tel travail aurait demandé deux ans, et aurait été fabriqué comme œuvre didactique à la gloire de Guillaume Le Conquérant. La plupart des personnes étant analphabètes à l’époque, un ouvrage visuel comme celui-ci, permettait de s’adresser à toutes les populations.
Il est également moralisateur, puisqu’on y retrouve un Guillaume Le Conquérant prônant le Bien contre un Harold traître et fourbe, figure du Mal.
Confectionnée entre 1066 et 1082, elle s’étend sur 68,30 mètres et a une hauteur de 50cm et pèse 350kg.
Chaque scène comporte une légende en latin. Voilà pourquoi les historiens avancent qu’il s’agit là de la première bande-dessinée , ou du premier film d’animation de l’Histoire.

La Tapisserie de Bayeux, une œuvre unique

La Tapisserie de Bayeux est inscrite au registre mémoire du monde de l’UNESCO depuis 2007. Si elle a beaucoup voyagé au cours des siècles passés, on peut désormais la contempler au Musée de Bayeux.
Bien que réalisée au XIe siècle, cette broderie continue d’inspirer les historiens. D’une part en raison du fait qu’il s’agisse d’une œuvre unique en son genre, et qui nous éclaire sur la vie au Moyen-âge. D’autre part, la Tapisserie de Bayeux contient encore bien des mystères.

Les mystères de la Tapisserie de Bayeux

Ainsi, on ignore encore l’importance de certains personnages nommés sur la tapisserie. Celles-ci devaient cependant tenir un rôle extrêmement important à l’époque, puisque ne sont nommées que quelques personnes sur les 636 représentées. Et il s’agit principalement des figures historiques telles que Guillaume le Conquérant, Harold Godwinson, Edouard le Confesseur ou Odon de Bayeux.
De ce fait, qui est la mystérieuse Ælfgyva, unique figure féminine nommée sur la Tapisserie de Bayeux? En plus d’être l’une des 3 femmes sur 636 personnages représentés, elle est la seule à bénéficier d’une mention écrite.
Le rôle d’autres personnages nommés sur la tapisserie reste également flou, puisqu’on ne sait pas vraiment pourquoi sont expressément nommés les Chevaliers Wadard et Vital (des compagnons de Guillaume Le Conquérant lors de la conquête de l’Angleterre), ni le nain Turold.
Par ailleurs, la fin de la tapisserie a été perdue ou est restée inachevée, mais tous les spécialistes s’accordent à dire qu’elle devrait trouver son épilogue dans une scène présentant le couronnement de Guillaume Le Conquérant en Angleterre. Pour le moment, le mystère de l’œuvre inachevée n’a pas été expliqué.

La Mora - Extrait de la Tapisserie de Bayeux
Tapisserie de Bayeux
4.25 (1097 votes)

Infos pratiques

Tapisserie de Bayeux
13 bis rue Nesmond
14400 BAYEUX

Tél : 02 31 51 25 50

tapisserie@mairie-bayeux.fr

Voir le site web

En savoir plus

 

Heures d'ouverture et tarifs :

Ouvert du 28/01/2017 au 28/02/2017
09:30

Géolocalisation

Découvrir en images